Du 23 septembre au 8 octobre dans les recyparcs Ipalle

Des sachets gratuits pour mettre les propriétaires de chiens sur « la bonne voie »

Être l'ami des bêtes et l'ami de la nature, c'est compatible : on peut prendre soin de son animal tout en prenant soin de son environnement. En ramassant les déjections de votre fidèle compagnon à quatre pattes sur la voie publique, vous préservez la propreté de votre quartier. Pour les inviter à ce geste citoyen ou les remercier de leur civisme déjà acquis, Ipalle offre un rouleau de sacs à déjections aux usagers des recyparcs qui possèdent un chien.

Qui n'a jamais marché sur une déjection canine au beau milieu du trottoir et pesté de devoir nettoyer ses chaussures malodorantes avant de remonter dans sa voiture ou de rentrer chez soi ? De quoi mettre d'une humeur de chien pour le reste de la journée.

Les crottes de chiens jonchent fréquemment les rues, les pelouses publiques... trop souvent considérés comme des toilettes canines. Ces déjections posent pourtant problème en matière de propreté publique. Rappelons en outre que, au-delà du geste civique, ramasser les déjections de son chien est une obligation réglementaire. Ceux qui l'ignorent s'exposent à une amende administrative salée. 

Afin de vous encourager à ramasser les « petits cadeaux » laissés par Médor et de vous remercier pour ce réflexe quotidien, Ipalle offrira, du samedi 23 septembre au dimanche 8 octobre inclus ou jusqu'à épuisement des stocks, un rouleau de sacs destiné à recevoir les déjections aux usagers des recyparcs (une liasse de 20 sacs ou un rouleau de 25 sacs par usager). Parce que le trottoir n'est pas un crottoir  et que la propreté publique est l'affaire de tous.


Programme sur   www.ipalle.be

Vos pneus usés collectés dans les recyparcs

En écho au déplorable fait divers survenu le week-end dernier, au cours duquel un dépôt sauvage de pneus a été retrouvé le long d'un chemin de campagne à Anvaing, dans l'entité de Frasnes, Ipalle rappelle qu'elle a mis en place un schéma de collecte de pneus articulé sur deux axes :

1. Elle accepte gratuitement les pneus usagers des particuliers dans ses recyparcs. En 2015, 322 tonnes de pneus ont ainsi été collectés.

2. Elle organise également, depuis cinq ans, une collecte de pneus de silos agricoles à l'attention des agriculteurs de Wallonie picarde et du Sud-Hainaut. Ipalle intervient financièrement dans le cadre de cette collecte à concurrence de 0,20 €/pneu tandis que l'asbl Recytyre, l'obligataire de reprise des pneumatiques, intervient à hauteur de 0,40 €/pneu. Ces contributions permettent de limiter le coûtréclamé aux agriculteurs à 0,69 € par pneu.

En 2016, cette opération s'est déroulée aux mois de novembre et de décembre et a permis de collecter 30.375 pneus, issus de 127 exploitations agricoles. Depuis le lancement de cette collecte, pas moins de 277.968 pneus ont ainsi été repris par l'intercommunale.La collecte des pneus permet leur recyclage par transformation en granulats (servant aux revêtements d'espaces de sport) ou leur valorisation en cimenterie. Certains pneus usés sont rechapés pour être remis sur le marché et réutilisés. La valorisation qui est faite des pneus usés démontre l'importance, pour l'environnement, de les déposer dans les lieux de dépôts adéquats.



Pour le transport des matières organiques, des bio-seaux d'une contenance de 25 litres sont en vente dans les 6 recyparcs participant au projet, au prix de 5 €.

Des housses en plastique à placer dans le bio-seau sont également disponibles au prix de 2 € / 20 housses. Cette « protection » ne s'avère cependant pas nécessaire et génère des déchets supplémentaires : Ipalle recommande plutôt, pour faciliter le nettoyage du bio-seau, de placer un journal ou des copeaux de bois dans le fond du récipient.

Comment utiliser votre bio-seau ?

- A la maison, évitez de le placer à côté d'une source de chaleur (radiateur, four') afin d'éviter les odeurs désagréables.

- N'oubliez pas de le refermer avant le transport : il suffit de rabaisser la poignée

vers l'avant pour sceller le couvercle et rendre le seau parfaitement hermétique.

- Vous pouvez laver votre bio-seau. Un nettoyage à l'eau claire suffit. Attendez que votre seau soit sec avant de le remplir à nouveau afin d'éviter que les matières ne collent.

- Des raclettes sont mises à disposition au recyparc afin de bien vider votre bioseau.

- Vous pouvez bien sûr utiliser tout autre contenant de votre choix (hormis des sacs et sachets).

Plus d'informations :

Intercommunale IPALLE, chemin de l'Eau Vive 1 à 7503 FROYENNES

069/84.59.88